Scandicus Ensemble vocal à voix d\'hommes

Et ECCE TERRAE MOTUS

Une co-production Mora Vocis / Scandicus 

nouvelle création 2020/2021

« ET LA TERRE TREMBLA » 

MISSA « ET ECCE TERRÆ MOTUS » 

Composée par Antoine Brumel, la Messe pascale Et ecce terrae la fin du XVIe siècle. Le natif de Nogent-le-rotrou est, tout comme Josquin Desprez , un accélérateur de particules capable de faire évoluer la polyphonie vers des architectures sonores inédites. Ce programme est l’occasion d’inclure l’oeuvre de Brumel dans une filiation allant de Guillaume Dufay à Giovanni Gabrieli et Heinrich Schütz. Ces derniers motus constitue une véritable révolution copernicienne dans l’histoire de la musique, si bien qu’elle sera copiée des décennies plus tard à Munich,

par Roland de Lassus, et prise comme modèle par les compositeurs de la fin du XVIe siècle. Le natif de Nogent le Rotrou, est tout comme Josquin Desprez, un accélérateur de particules capable de faire évoluer la polyphonie vers les architectures sonores inédites. Ce programme est l'occasion d'inclure l'œuvre de Brumel dans une filiation alla,t de Guillaume Dufay et Heinrich Schütz: 

Ces derniers compositeurs en sont les brillants héritiers, et deviennent les rayonnants défenseurs d'un art oratoire que le théoricien Joachim Burmeister présente dans son traité comme le fleuron de la rhétorique musicale, au service d'une prosodie pure, d'un discours aux formes limpides et de l'émotion sonore.

Antoine Brumel 1460? 1513? 

Ce compositeur est parmi les premiers Franco-Flamand à développer un Venu de Nogent le Rotrou, il travaille successivement à Chartres, Genève, Chambéry au service de la cour du duc de Savoie, Laon où il devient chanoine, 

Notre Dame de Paris où il s'occupe des enfants, puis Ferrare au service de la famille d'Este. 

style qui explore la richesse des possibilités expressives du langage polyphonique de la Renaissance, notamment par l'ajout d'un grand nombre de voix superposées.

Petit chanteur, puis chantre professionnel, son talent est ensuite apprécié aux postes de directeur de psallette puis de Maître de chapelle.

C'est une partie de son parcours européen que nous vous proposons de suivre en musique ce soir. L'antienne grégorienne Terra Tremuit fait référence à sa formation et sa propre pratique de chantre, ainsi qui Stirps Jesse, attribué à st. Fulbert de Chartres.

Sa notoriété de compositeur le fait citer dans la déploration que Josquin compose à la mort d'Ockeghem.

Mora Vocis, ensemble vocal de voix de femmes 

Mora Vocis : expression latine médiévale désignant l'ultime instant où le chantre vocalisait pour le plaisir d'exprimer, à la fin de son texte, le reste de son souffle. Il faisait vivre alors la musique pour elle-même… 

À la rencontre des lieux et de leur histoire, les chanteuses de Mora Vocis proposent une manière vivante de découvrir notre patrimoine architectural et musical à travers l'instrument commun à tous : la voix. Elles créent dans les lieux les plus variés des espaces poétiques singuliers aiguisant ainsi l'œil et l'oreille. 

Sans direction, elles chantent dans une extrême écoute les unes des autres, pour que s'harmonisent les voix dans l'espace de résonance. Proches du public, des oeuvres et des lieux, elles transmettent en toute liberté la musique vocale du Moyen Âge comme la musique contemporaine. Ce chant, dit savant au demeurant, peut ainsi retrouver des accents populaires proches de la tradition orale. 

Depuis sa création, l'ensemble propose des spectacles à géométrie variable. En donnant une place centrale au corps, l'instrument de la voix, Mora Vocis invite parfois des artistes de cirque, des danseurs- chorégraphes, des comédiens et des instrumentistes. 

Scandicus, ensemble vocal de voix d'hommes 

Fondé en 2001 en Région Midi-Pyrénées, Scandicus s'inscrit dans une démarche de transmission des originales, par une connaissance approfondie des styles de vocalités en vigueur au Moyen-Âge et à la Renaissance, mais également par un ancrage scientifique nécessaire à la bonne interprétation de ces répertoires.

Ce travail en profondeur a été salué par la critique dès le premier enregistrement de l'ensemble, les 

Lamentations de Costanzo Festa paru chez Arion en 2007 (Choc du Monde de la Musique, 5 Diapason, Clé Resmusica…). Depuis, l'ensemble a enregistré d'autres compositeurs peu connus et des musiques inédites comme la Messe « Quam pulchra es » de Dominique Phinot (2010), la « Missa Dominica » de Nicholas Ludford (2013) et les Lamentations de Pietro-Amico Giacobetti (2016).

Les artistes ont souhaité une direction artistique collégiale, participative, collaborative. En conséquence, musiques anciennes. Du monochrome chant grégorien aux madrigalistes italiens en passant par le gothique flamboyant des polyphonistes franco-flamands, un éventail de répertoires et de couleurs musicales à redécouvrir jalonnent les sources musicales Européennes.

La configuration vocale de l'ensemble, du contre-ténor à la basse, permet de donner un éclat particulier à ces répertoires spécifiques destinés à l'origine aux voix d'hommes. Scandicus souhaite ainsi restituer le plus fidèlement possible les réalités sonores de ces œuvres oubliées, par un travail effectué à partir des sources les choix artistiques et pédagogiques sont faits collectivement. Ce positionnement implique que le travail musical se fait sans direction descendante, dans un souci constant de dialogue, d’exigence artistique et d’émulation.

La démarche de transmission ne se réduit pas seulement à l'interprétation. L'action culturelle se développe à travers de véritables moments de partages avec le public, des formations et des collaborations avec des ensembles amateurs. Scandicus aime croire en ces rencontres qui fondent l'expérience esthétique aussi bien sur le plaisir que sur la compréhension.

Programme 

  • Miserere – Josquin Desprez à 5 voix + 1 voix additionnelle 
  • Styrps Jesse – motet Flos Filius Eius – St-Fulbert de Chartres 
  • Ex Semine 3 voix de femmes 
  • Plus belle que flour – 4 voix d'hommes 
  • Kyrie de la Missa Et Ecce Terrae Motus à 12 voix – en 3 quatuors 
  • Aus der Tiefe ruf ich Heinrich Schütz – Ps 130 à 8 en double chœur 
  • Gloria de la Missa Et Ecce Terrae Motus à 12 voix – en 3 quatuors 
  • Flos Florum Guillaume Dufay à 3 voix égales 
  • Credo de la Missa Et Ecce Terrae Motus à 12 voix – en 3 quatuors 
  • Grégorien – Terra Tremuit Offertoire du Jour de Pâques 
  • Sanctus de la Missa Et Ecce Terrae Motus à 12 voix – en 3 quatuors 
  • Verbum Caro Orlando di Lasso à 4 voix égales 
  • Agnus de la Missa Et Ecce Terrae Motus à 12 voix – en 3 quatuors 
  • Régina Cœli Giovanni Gabrieli à 12 voix en double chœur 

DISTRIBUTION (en cours de constitution) 

Dessus : Caroline Marçot, Els Janssens, Illeana Ortiz 

Contre-ténors : Jean-Louis Comoretto, Marc Pontus 

Ténors : Olivier Boulicot, Jérémie Couleau, Frédéric Terrien, Léo Richomme 

Basses : Eric Beillevaire, Marc Busnel, Antonio Guirao 

Scandicus, Un ensemble, Une démarche, Des choix et des convictions, Un projet porteur de création et d'innovations musicales 

Scandicus (Adresse administrative) C/Comptoirs de l'Art

44, rue Henri Martin 31780 Castelginest.

Mail : info@scandicus.net / www.scandicus.net